identificationetserialite

De la police scientifique à l'analyse psycho-criminologique

Sous la direction de Loïck M. Villerbu avec la collaboration de Pascal Le Bas

Voici une approche de l'analyse sérielle de la criminalité, et plus loin, de l'homme criminel ou déviant. Des concepts sont avancés, empruntant à l'analyse clinique et psychopathologique, à l'analyse comportementale. Un modèle de sérialité émerge et redéfinit la fonction acte qui se lit en séquences et en impasses.

La psychocriminologie ne peut plus être seulement un savoir à côté d'un autre.

scenedecrimeLes armes secrètes de la police scientifique : Une tache de sang effacée, une fibre microscopique, ou un objet tenu avec des gants, autant d'indices qui permettent de résoudre des affaires criminelles. Scène de crime explore et explique tous les aspects de la police scientifique : chaque chapitre détaille les méthodes et décrit les équipements hautement spécialisés employés par les enquêteurs dans leurs investigations.

Des empreintes digitales à l'analyse : Examinez les équipements les plus récents et la façon dont les spécialistes peuvent prouver un empoisonnement grâce à une mèche de cheveux ou estimer la taille d'un agresseur par la forme d'une tache de sang. De l'autopsie au profilage : Le processus complexe de l'identification d'un être humain est détaillé et montre comment les experts assemblent des informations très variées, allant des dossiers dentaires aux bases de données d'empreintes digitales en passant par le séquençage ADN, pour dresser un portrait du tueur ou de sa victime.

Les affaires qui firent les gros titres : Les études de cas entrent dans les détails techniques des enquêtes sur l'affaire O.J. Simpson, les faux carnets d'Hitler et autres crimes célèbres pour lesquels l'expertise scientifique fut déterminante. Des lieux du crime au tribunal : Les photos de lieux de crime réels sont associées à des descriptifs précis, des diagrammes en 3 dimensions et des explications scientifiques. Les crimes sans cadavre :

Scène de crime examine aussi des crimes sans cadavre, allant de la contrefaçon d'objets d'art au piratage informatique, puis conclut par un historique de la police scientifique.

839748 inpsLa police scientifique exploite les traces laissées lors d'activités litigieuses : elle sert la justice, nourrit le renseignement et décode les mécanismes criminels. Elle est toutefois aujourd'hui entrée dans une crise, alimentée non seulement par des malentendus quant à son rôle, mais aussi en raison d'un mouvement de spécialisation. Cet ouvrage propose une vision généraliste de l'intelligence forensique reposant sur la logique indiciaire de reconstruction d'un événement, à travers un examen systématique des traces numériques et matérielles.

L'auteur, Olivier Ribaux, est professeur associé à l'Ecole des sciences criminelles de l'Université de Lausanne. Il a travaillé durant plusieurs années comme analyste criminel pour les polices de Suisse romande. Sur la base de cette expérience, il contribue au développement de méthodes d'exploitation des traces matérielles, en particulier des traces de semelles, pour analyser la délinquance sérielle. Son activité s'étend à l'étude des relations entre la criminologie, le renseignement criminel et la criminalistique. Dans ce cadre, il est co-rédacteur en chef de la «Revue internationale de criminologie et de police technique et scientifique».

criminologie pour les nulsAlain Bauer - Cristophe Soullez Un guide pour comprendre le crime et les moyens de le combattre.

Vous êtes fasciné par la criminologie, la police scientifique et le travail d'enquête ? Ce livre vous entraîne dans les profondeurs du monde du crime, et vous offre une meilleure compréhension des sombres recoins de l'esprit criminel et des moyens d'action des défenseurs de la loi.

Vous comprendrez ce qu'est un crime, comment le mesurer, et ses conséquences sur les victimes et la société en général. Vous explorerez les différentes théories qui cherchent à expliquer pourquoi les individus commettent des crimes. Vous identifierez les différents types de crimes, du crime en col blanc au crime organisé ou au terrorisme. Vous suivrez les policiers pendant qu'ils poursuivent et arrêtent les criminels. En somme, vous découvrirez les véritables motivations du crime, la façon dont la société réagit face à cette menace, et surtout les moyens de limiter son expansion.

Terrorismes Alain bauerLe terrorisme, objet criminel aux définitions variables et souvent instables, connaît des cycles. Il évolue parfois fortement en suivant des parcours qui surprennent les États. Singulier, il est devenu pluriel. Editions DALLOZ

Ses cibles se sont diversifiées.Organisées et structurées, reposant sur le soutien d’une grande puissance, les organisations terroristes se sont parfois atomisées et ont muté après la chute du mur de Berlin. Le terrorisme d’État a quasiment disparu. Il a été remplacé par les actions de nébuleuses qui ont marqué l’avènement de « l’hyper terrorisme » médiatique puis s’est autonomisé et disséminé grâce au développement d’Internet faisant ainsi émerger des terroristes plus isolés. C’est pourquoi les réponses étatiques doivent évoluer en vue de s’adapter à ces nouvelles formes de terrorisme.          

Ce petit ouvrage se propose de faire un point sur les législations en vigueur et les principales dispositions adoptées en vue de lutter contre ces phénomènes.

 Alain Bauer est professeur de criminologie au Conservatoire national des arts et métiers, à New York et à Pékin.

 Christophe Soullez est chef de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Il enseigne notamment  à l’Institut d’études politiques de Paris.