Social Engenering Sensibilisation aux attaques de type ‘Social Engineering’ ou le facteur humain 
dans un contexte de sécurité de l’information

Le facteur humain étant le pivot des attaques de type ‘social engineering’, cette technique désigne des méthodes ayant pour but de manipuler, d’amadouer, de duper ou de tromper des personnes dans le but d’obtenir des informations ou de faire exécuter des opérations.
Si les techniques de « social engineering » ont toujours existé, elles se sont depuis quelques années ouvertes à des attaquants du monde entier et touchant tous les types de structures.
Plutôt que d’attaquer directement le système informatique de plus en plus complexe, la clé du coffre fort de l’entreprise devient de plus en plus l’humain et c’est par ce dernier que les attaquants de la « social engineering » passent à l’action.

Durée : 7 heures sur une journée
Date : 9 février 2018
Tarif : 800 € net.  Possibilité de prise en charge par les organismes financeurs : FIFPL, l'AGEFOS-PME, AGEFICE...
Lieu : Notre centre de formation 9 ave Victor Hugo 56000 Vannes 

OBJECTIFS DE LA FORMATION

- Se protéger contre les attaques de type social engineering
- Réduire les vulnérabilités en prenant conscience des mesures simples de prévention dans la gestion du risque du facteur humain

PUBLIC CONCERNE

Dirigeant(s) – Créateur(s) d’entreprise
Collaborateur(s) Assistant(e)s
Cadre(s) - Commerciaux
Autre public : sur dossier

MOYENS PEDAGOGIQUES

- Cette formation s’appuie sur les échanges, l’apport à la fois théorique et concret (vécu) et des exercices de simulation (jeux de rôle)
- Didactique avec power point insistant sur les points essentiels à retenir

PROGRAMME

- Définition et introduction au « social engineering »
- Les différents types d’attaques (exemples concrets)
- Sensibilisation sur les failles comportementales
- Création d’une charte de vigilance par les stagiaires. 


Le plus de cette formation : formateur/consultant ayant concrètement assisté des entreprises à la suite d’attaques d’ingénierie sociale et/dans la gestion du risque lié au facteur humain